LeGrandgousier

Le Moche

de Marius Von Mayenburg

Monsieur Lette, ingénieur doué, fait une découverte fatale, sa laideur. Pourquoi personne ne lui en a-t-il jamais parlé ? Et pourquoi son chef lui jette-t-il la pierre juste avant le voyage au congrès où il doit présenter sa dernière invention , "Le moche" nous parle, au travers du thème de la chirurgie esthétique, du diktat mercantile de la beauté. Il montre à quel point, à l’heure actuelle, la forme est plus importante que le fond. Il démontre par l’absurde que la beauté standardisée, marchandisée, banalisée, etc... conduit à la confusion généralisée des personnalités pour se terminer dans une aliénation où l’individu n’est plus capable de distinguer ce qu’il est de ce que l’autre est.
Texte savoureux, cruel, intelligent, terriblement moderne et drôle, "Le moche" est indéniablement un miroir à peine déformant de notre narcissique époque.

Mise en scène : Karim Selhab

Scénographie et costumes : Marie-Hélène Tromme

Création des éclairages : Julien Legros

Distribution : Christelle Breyer, Jean-Luc Léonard, Hugo Van de Plas, Frédéric Vanlofveld