LeGrandgousier

Saison 2019-2010

La saison 2019-2020 sera bien riche pour le Grandgousier et comportera plusieurs épisodes :
  1. Notre spectacle d’automne : Les 9 morts de Karl Mitchell, du 11 octobre au 9 novembre, à la salle de fêtes de l’Athénée Maurice Destenay, Boulevard Saucy, à Liège.
  2. Notre court spectacle itinérant : Femmes de l’ombre à la lumière
  3. Un nouveau spectacle en mai

Dates des représentations

Complet le 25 et le 26 octobre
les vendredis 11, 18, 25 octobre , 1er et 8 novembre
les samedis 12, 19, 26 octobre, 2 et 9 novembre
le dimanche 20 octobre à 15h
les mercredis 16, 23, 30 octobre, 6 novembre
les jeudis 17, 31 octobre, 7 novembre

LES NEUF MORTS DE KARL MITCHELL

Les 9 morts de Karl Mitchell est une rêverie grotesque, délirante, absurde, burlesque, cartoonesque, métaphysique, politique, carnavalesque en 12 scènes où on voit un homme puissant, Karl Mitchell (Charles Michel), et 8 fragments de son âme, confrontés à l’inéluctabilité de la mort. Bien que le référent absurde est, ici, de rigueur, l’intention qui est de ramener l’homme de pouvoir au même rang que le commun des mortels, est totalement volontaire. Ne sont-ils pas, comme nous, des hommes et des femmes qui, face à leur inéluctable finitude doivent accepter de disparaître ? Ne sommes-nous pas tous égaux devant la mort ?

À une époque où la rue remet en question l’autorité de nos leaders, avec ce spectacle, il y a une volonté populaire de rire, de se moquer des puissants en les montrant aux prises avec des forces qui les dépassent et qu’ils ne comprennent pas. Il y a une volonté de montrer que face aux questions fondamentales, personne n’échappe aux doutes métaphysiques, personne n’est épargné, tout le monde est perdu, même les puissants.

Pour finir, il est important de préciser que les 9 morts de Karl Mitchell, n’est pas un spectacle qui préconise une vision religieuse de l’après-mort. Par exemple, L’arène, le salon Karl Mitchell, est un non-lieu que l’on peut, selon sa sensibilité, identifier au purgatoire, la back lodge de David Lynch ou encore l’endroit où se retrouvent les personnages de Sartre dans « Huis-clos ».

Mise en scène et écriture  : Karim Selhab

Interprétation  : Laurence Brognet, Remedios Domene, Muriel Georges, Hugues Hospital, Encarnation Martin, Martina Pichler, André Remy, Myriam Sommer, Benjamin Vrancken, Jean-François Van Humbeeck

Costumes et scénographie : Marie-Hélène Tromme

Éclairages : Julien Legros

Si vous souhaitez être tenus au courant de nos activités, rendez-vous sur notre page Facebook :"Théâtre Le Grandgousier" et vous inscrire à notre newsletter (pour l’instant par mail envoyé à theatre legrandgousier.be)


FEMMES DE L’OMBRE À LA LUMIÈRE

Depuis le début de l’année, le Grandgousier propose un spectacle de 30 à 40 minutes (+ débat), concernant la conquête des droits politiques des femmes. Ce court spectacle, dédié à la conquête de la citoyenneté des femmes en Belgique, met en avant l’obtention du droit de vote en 1948 en dépit des embûches rencontrées tout au long de notre histoire, mais aussi les combats que mènent encore les femmes pour leurs droits.
Ce spectacle itinérant peut être réservé pour votre association.

Renseignements sur le spectacle : Michèle Hendrix –mimichebe yahoo.fr . 0496 96 14 34